Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Quinté + : la dernière minute du Prix d'Arras
Edito

Dirigeants des courses vs ministres : victoire au poteau ?

3Commentaires

Publié le par

Officiellement, les présidents des Sociétés de courses reçus avec le PMU par quatre ministres mercredi 11 janvier (Budget, Agriculture et Sports) sont sortis satisfaits de cette entrevue, où les pouvoirs publics ont acté que la bonne santé des courses était la condition sine qua non de la bonne santé de tout le secteur cheval en France, puisque les sociétés versent de l'argent aux autres entités.


Il a été décidé de créer trois groupes de travail pour définir une stratégie commune à tous les acteurs, afin de relancer l'économie de la filière qui souffre. Le premier porte sur les paris et la modernisation de l'organisation des courses, le deuxième sur les perspectives de rentabilité et le troisième sur la compétitivité. Ces groupes vont se constituer, et une nouvelle réunion, peut-être pas au niveau ministériel, est prévue pour le mois de mars afin de constater les avancées.


Commentaire : la réunion de mars aura lieu un mois avant le premier tour de l'élection présidentielle, donc on peut se poser des questions sur son résultat concret. À moins, ce que je crois, que les dirigeants hippiques obtiennent un geste au dernier moment de l'actuel gouvernement, comme cela arrive souvent quand on n'est pas sûr de rester en place, quitte à ce que les prochains ministres se dépatouillent de cela.
Ce serait dans ce cas une victoire au poteau, mais pour l'instant les concurrents continuent de se regarder dans la ligne d'arrivée et rien n'est acquis.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.