Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses du 03 novembre 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

Quid du quinté du dimanche 12 janvier ?

11Commentaires

Publié le par

Hier soir, ici-même, je développais la liste des engagés du Prix Ténor de Bauné (GII, international, à l’attelé, sur 2.700 mètres, pour des 6 ans) dont le vainqueur se verra automatiquement qualifié pour le Grand Prix d’Amérique du 26. Un beau quinté en perspective, tous les participants s’alignant au départ avec, pour les drivers, « le couteau entre les dents ». Hélas, à l’image du lac Aral, le nombre des concurrents s’est réduit comme une peau de chagrin, et ils ne sont plus que 10 (Uktimo Vingt, Orient Horse, Disco A.E., Rocky Winner, Unabella Perrine, Oropuro Bar, Vincennes, Une Fille d’Amour, Uhlan du Val et Up and Quick).

Dans le Prix de Belgique, 15 ont relevé le défi (Talicia Bella, Victoire, Soleil du Fossé (devant et « méchant » ?), Marielles, Renommée d’Obret, Univers de Pan, Roxana de Barbray, Severino, Vanika du Ruel, Quinoa du Gers, Yarrah Boko, Reve de Beylev et, à 25 mètres, The Best Madrik, Save The Quick et Royal Dream) à partir, pour certains, à la conquête des points nécessaires pour prendre le départ de l’épreuve reine, le 26 janvier.

Cette ultime « B » n’est plus retenue, elle non plus, apparemment, pour servir de support au quinté. Alors les dirigeants voulaient se tourner, éventuellement, vers le Prix d’Argences (pour des femelles de 4 ans) mais elles ne sont plus que 10 restantes. Alors restent les Prix de Toulouse (C, pour 7 ans), 15 restants, dont le plus riche est Tzigane du Rib, et le Prix de Machecoul, un « D », pour des femelles de 7 ans où elles sont encore, ce jeudi soir 17 engagées.

Dommage pour le Ténor…

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.