Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses du 17 novembre 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

Où je commence à m’inquiéter pour Christophe Pieux…

9Commentaires

Publié le par

Rencontré dernièrement à Auteuil, alors qu’il était attablé avec une bande de copains communs, la "légende" Christophe Pieux (15 Cravaches d’Or de l’obstacle, ce qui n’est pas près d’être égalé), ne m’a pas rassuré sur sa situation :

"Je cherche toujours une "affaire" à acheter et exploiter, tout en me méfiant des "fausses bonnes occasions"… Je vis, je me promène, je n’ai plus à respecter un régime draconien… Mon année sabbatique dure un peu plus longtemps que prévu, simplement…"

Mais d’autres amis proches, comme Patrice Lemaire, m’ont fait part de certaines situations :

"Un soir, pour des raisons diverses, je n’ai pu redescendre dans le Sud-Ouest, et Christophe m’a gentiment proposé de m’héberger pour la nuit, chez lui, à Chantilly. J’ai, bien sûr, accepté avec plaisir… À l’heure de l’apéro, j’ai vu débarquer une ribambelle de "connaissances", qui y allaient fort sur la bouteille, à tel point que Christophe a envoyé quelqu’un au "ravitaillement" dans le seul magasin qui restait ouvert… Bref, j’ai eu l’impression qu’une bande de profiteurs avait trouvé son "bar" de prédilection, gratuit, qui plus est… J’en ai parlé à Christophe, le lendemain, mais il n’avait pas l’air inquiet pour deux sous, m’a traité de "rabat-joie"… Moi, j’ai la faiblesse de croire que je suis son pote, un vrai au contraire des "autres". Alors, j’aimerais qu’il se rende compte de certaines choses… Il a de quoi "voir venir", mais ce n’est pas éternel…"

Ce jour-là, sur la butte Mortemart, "Piou" a immédiatement trouvé une parade, quand les convives se sont plaints de la qualité des pommes de terre saisies par le restaurant, il m‘a glissé, avec son sourire si "craquant", vu sa gueule "cassée" :

"T’inquiète, Jérôme… Au pire, j’ouvrirai une baraque à frites, ici, à l’enseigne "Chez Piou-Piou".

Fais gaffe, Christophe. Je "t’aime".

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.