Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses
Suivez RTL via RSS
Brève

Prix de Diane 2016 : confessions d'après course

2Commentaires

Publié le par

Grâce à Jour de Galop, nous avons quelques informations pertinentes sur la course et ses challenges.

Jean-Claude Rouget cartonne

L’entraîneur palois a remporté cinq groupes 1 cette année avec ses 3 ans. C'est un record. Deux avec La Cressonnière, un avec Qemah à Ascot, un avec Jemayel (le Prix Saint-Alary) et un avec Almanzor (le Jockey Club). "Et encore", dit-il, "j'ai en 2016 douze 3 ans capables de gagner à ce niveau !"

L'avenir de la Cressonnière

Jean-Claude Rouget remarque que c'était la seule pouliche invaincue au départ et qu'elle le reste (sept victoires). Il ne veut pas se projeter, par superstition, sur l'Arc, mais elle a un propre frère qui, yearling, va être présenté aux ventes de Deauville en août, et également une petite sœur par Anodin (Wertheimer).

C'est le 4ème classique pour Le Havre

Depuis qu'il est étalon. Et son éleveur fait remarquer qu'Avenir Certain et La Cressonnière sont nés alors qu'il faisait la monte pour seulement 5.000 euros ! À mon avis, cela a dû augmenter.

Le SMS de Gérard Augustin-Normand

J'ai félicité le co-propriétaire, qui m'a répondu gentiment : "une belle fête des pères pour moi et Le Havre". Et oui. Bravo !

Les remous et le terrain ont joué

La piste était visiblement plus lourde qu'annoncée, surtout en 5ème course, et cela n'a pas plu à certaines concurrentes, notamment les étrangères. Il y a eu aussi des vagues au départ, dans le dernier tournant et dans la ligne d'arrivée, qui ont touché nombre de concurrentes. William Buick, le cavalier anglais, en a été jugé premier responsable. Il a écopé dans un premier temps de 15 jours de suspension, puis de 15 jours supplémentaires pour son attitude face aux commissaires pendant son audition. Ioritz Mendizabal a écopé, lui, de 4 jours.

Les favorites décevantes

Un jour sans, hélas, pour Camprock, la distance trop courte pour The Juliet Rose et les remous pour Jemayel, qui aurait pu terminer plus près.

La bonne fortune enfin pour Jean-Bernard Eyquem

Lauréat du Jockey, il a aussi terminé 4ème du Diane avec Azalia. Bravo à lui aussi.

Olivier Peslier prudent et soutenu

Dans Paris Turf, le sympathique crack jockey raconte qu'il avait réservé un billet sur Britsh Airways pour revenir à temps d'Ascot à Chantilly (il se méfiait d'une grève à Air France), et que durant le vol, le personnel de bord, sachant qu'il venait de gagner pour la Reine Elisabeth, lui a offert une bouteille de Champagne. Il est fort !

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.