Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
La dernière minute du 17 juin 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

Revoilà le débat sur les hongres dans le Prix d'Amérique

4Commentaires

Publié le par

Voici les coulisses de Bernard Glass pour le dimanche 10 septembre 2017.

Une vidéo

Il en reste une pour le quinté de ce lundi, celle de Demuro, qui est favori, et qui a pris la 3e place de la course hier. Les deux autres inters ont déçu, notamment Fabrice Veron qui a cherché son salut dans la fuite mais qui a cédé à mi-ligne d'arrivée. Il nous manquait le lauréat Nice To See You difficile à saisir comme tous les chevaux de Robert Collet !

Les Britanniques comme prévu

Ils ont remporté les trois premières courses de Chantilly et, à la faveur d'une enquête dans le Prix Vermeille, ont pris également de bonnes places. Les Irlandais n'étaient pas là mais ils ont fait un malheur dans le même temps chez eux, donc cela ne se présente pas très fort pour le week-end de l'Arc, où Lanfranco Dettori sera encore redoutable.

Les regrets de ma dernière minute de samedi

Ringostarr aurait été à l'arrivée des Masters selon Gabreile Gelormini. Son trotteur lui a échappé dans le dernier tournant, est revenu terminer 5ème mais a été disqualifié. Twister Bi, 4ème, a plu à son entourage qui a souhaité conserver Alexandre Abrivard pour le driver tout l'hiver. Le jeune homme a dit oui.

Bold peut-être déferré dans le Bretagne

La pluie ne l'a pas aidé, c'est sûr, et il n'a jamais été déferré des quatre jusqu'à présent. Une tentative aura peut-être lieu dans cette première préparatoire pour voir si cela peut l'améliorer. Son entourage a fait savoir qu'il sera transparent avec la presse à ce sujet, c'est très bien.

Revoilà le débat sur les hongres dans le Prix d'Amérique

J'y ai pensé en voyant la victoire d'Aubrion, comme beaucoup. Jacques Chartier, l'ancien responsable technique du trot et membre de l'Union européenne du trot, y est favorable pour le Prix d'Amérique, mais pas pour les critériums. La direction du trot réfléchit mais a toujours été opposée jusqu'à présent à cette ouverture.

Un départ à saluer

Avec toujours beaucoup d'élégance, comme d'habitude. Paul Essartial annonce son départ des affaires dont il était l'une des pièces maîtresses depuis longtemps. Il continuera sans doute à servir le trot à Cabourg.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.