Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses du 17 juillet 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

Croissance retrouvée pour le PMU, Impressions d'après Belgique

1Commentaires

Publié le par

Voici les coulisses de Bernard Glass pour le lundi 15 janvier 2018.

Grand Prix de Belgique : quelques impressions

Du pour et du contre pour Briac Dark (11ème), qui n'a pas fini comme d'habitude mais qui, en contrepartie, a pris un bon départ. Du pour, évidement, pour Readly Express (3ème), qui a bien terminé, et pour Valko Jenilat 6ème), ferré.

Déception en revanche pour Lionel (10ème) qui, bien que ferré, a mal terminé, et agacement pour Belina Josselyn, qui s'est un peu accroché avec Björn Goop et, fâchée, a été disqualifiée malheureusement. Elle sera quand même bien présente pour le Prix d'Amérique en étant déferrée et avec, on l'espère, un bon parcours cette fois car elle a joué de malchance dans toutes ces B.

Plus de monde à Vincennes

C'est bien. 6.700 spectateurs étaient présents dimanche 14 janvier contre 5.000 l'an passé, soit une progression de 30%. Et au PMU les enjeux ont suivi. Parfait pour la communication du Trot, qui se bouge.

Coup de toque aux drivers et jockeys

Qui ont couru ce lundi 15 janvier. Sous une pluie battante par moments ce qui n'a pas empêché Jean-Michel Bazire (Vincennes), Grégory Benoist (Chantilly) et consorts de se mettre en évidence.

Croissance retrouvée pour le PMU

L'opérateur a publié ce lundi 15 janvier ses résultats de 2017 et ils confirment ce que nous avions annoncé ces derniers temps. Au final, son chiffre d'affaires avoisine les 10 milliards d'euros, exactement 9,9 milliards dont 9 pour les seuls paris hippiques (8 en gros pour la France), 265 millions pour les paris sportifs et 600 pour le poker.

Pour les paris hippiques à proprement dit, c'est une bonne nouvelle car après cinq années négatives ils sont désormais positifs de 2%, et ce malgré quatre quintés annulés en 2017. Il s'agit des paris globaux qui comprennent également les enjeux à l'étranger, qui ont encore progressé de 10% à 1,1 milliard d'euros.

Les paris en France même sont en progression de 0,9 % grâce, nous dit-on, aux nouveaux jeux mis en place durant l'année, mais ils diminuent encore un peu dans les points de vente pour augmenter sur les mobiles et les sms .

Selon Alain Resplandy-Bernard, ces bons chiffres sont encourageants pour l'avenir. Le président par intérim du PMU assure qu'ils vont permettre à l'entreprise de tenir ses engagements de reversion à la filière qui permettent à celles-ci de financer les courses. Au  passage, il fait part de son désir de lancer au moins deux nouveaux paris et services chaque année.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.