Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Quinté + : la dernière minute du Prix de Montignac-Charente du 19 novembre
Brève

Galileo a 20 ans, Début du Trophée Vert dimanche 1er avril

2Commentaires

Publié le par

Voici les coulisses de Bernard Glass pour le vendredi 30 mars 2018.

Nos vidéos

Deux interviews pour les deux quintés du week-end avec un outsider analysé pour celui de samedi 31 mars et une favorite pour celui de dimanche 1er avril. À voir et revoir.

Galileo a 20 ans

C’est une information du très informé Jour de Galop, de Mayeul Caire. Le fils de Urban Sea est devenu en quelques années l’étalon phare du galop, et à ce jour il compte 70 gagnants de groupes 1 dans sa descendance. Il a, par génération, au moins six lauréats au meilleur niveau et est parti, si tout va bien, pour battre le record en la matière qui est de 89 lauréats pour Danehill.

Détenu par l’écurie irlandaise Coolmore, sa saillie s’effectue à titre privé, et on en ignore le prix réel. Ce qui est certain, c’est que pour cette année Aidan O'Brien, entraîneur de Coolmore, peut compter dans ses boxes 118 produits de Galileo dont 60 jeunes pousses de 2 ans qui, évidemment, devraient se mettre en évidence. Il y a deux ans, trois Gallileo avaient terminé aux trois premières places de l’Arc de Triomphe.

Début du Trophée Vert dimanche 1er avril

C’est la 18ème édition, déjà, de ce pendant du GNT sur l’herbe, qui prend de l’ampleur d’années en années. La 1ère étape a lieu à Carpentras et il y en a 14, comme pour le GNT, mais entre avril et septembre puisque la clôture a lieu le 2 septembre prochain à Craon. On se rappelle les succès de Tagada Tagada et de Uniflosa Bella. À qui la palme cette année ? 

Le temps n’est pas de la partie

Quelques  réunions ont dû être annulées pour ce week-end de Pâques. À Bordeaux, vendredi 30 mars, la piste était si collante que nombre de chevaux s’y sont embourbés, hélas. Espérons que le quinté de Chantilly va bien se passer samedi 31 mars.

Deux succès français à Lingfield Park

Par terrain lourd, vendredi 30 mars. Maxime Guyon l’a emporté d’un nez avec un Wertheimer et Théo Bachelot lui imposé nettement avec le Wattel City Light, qui n’en restera pas là.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.