Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
La dernière minute du 18 juin 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

La belle histoire de l’éleveur d’Enino du Pomereux

1Commentaires

Publié le par

Voici les coulisses de Bernard Glass pour le lundi 7 mai 2018.

Longchamp : un problème de piste

Il y a eu beaucoup d’encre et de salive ces dernières heures à propos de la piste de Longchamp. Selon quelques jockeys, Christophe Soumillon en tête, elle était fausse, voir dangereuse dimanche 6 mai à cause de problèmes de drainage et de trous mal rebouchés. La Cravache d’Or a refusé de monter les dernières épreuves en signe de protestation et quelques entraîneurs ont fait forfait pour éviter que leurs chevaux se blessent. 

France Galop a évoqué des circonstances exceptionnelles et assuré que la bonne santé des acteurs est sa priorité. Je suppose donc qu’en ce moment même les jardiniers du champ de courses s’activent pour que tout soit parfait dimanche prochain à l’occasion des Poules d’Essai, qui attirent des concurrents britanniques en nombre. Cela, évidemment, ferait mauvais effet si des bons galopeurs se blessaient pour cette raison.

Le mot de la fin pour Soumillon, qui conseille de faire attention aux petits numéros de corde, avantagés selon lui dans une telle configuration. Bon, personne ne parle en attendant des cabines radios.

Quatre partants seulement dans le Prix Greffuhle

Qui est une préparatoire au Jockey Club, ce mardi 8 mai à Saint-Cloud. Au moins, ils ne  devraient pas se gêner. C’est désolant et pour le spectacle et pour la recette. Et parmi ces quatre, il y a un cheval allemand. Où sont les 3 ans français ? Le terrain plus raffermi n’explique pas tout. Le propriétaire du dernier est en tout cas assuré de remporter 9.000 euros, soit quatre mois de pension au prix fort. Tant mieux pour lui.

Des outsiders à l’arrivée du quinté de Chantilly

Lundi 7 mai, dans le Prix Danseur. Des cotes de 12, 20, 30 et 40/1 pour un quinté de longue distance où ce ne sont jamais les mêmes qui font l’arrivée. J’avais tout de même en huit les deux premiers. Ce n’est toujours pas bon pour le recyclage. À noter la tendance actuelle de disputer deux réunions parisiennes l’une après l’autre. Donc, Auteuil à partir de 16h15 et vu les arrivés précédentes de Chantilly il n’est pas sûr que les enjeux soient bons.

La belle histoire de l’éleveur d’Enino du Pomereux

Le vainqueur du Critérium des 4 ans à Vincennes, samedi 5 mai. Noël Lolic, un concessionnaire automobile d’Argentan, avait acheté un haras pour ses vieux jours et il y avait au départ trouvé une jument qu’il souhaitait vendre 1.500 euros. L’acheteur, d’accord sur le principe, n’a finalement voulu lui proposer que 1.300 euros. Vexé, il a refusé et gardé la grand-mère de son champion, ce qui l’a incité à se lancer dans l’élevage. À 200 euros près...

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.