Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses du 06 octobre 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

Stephane Wattel tout près du bonheur

1Commentaires

Publié le

Son City Light ne s’est incliné que d’une encolure dans le dernier Groupe 1 du meeting royal d’Ascot samedi. Je pensais même qu’il avait gagné mais l’irlandais Merchand Navy avait conservé un minimum avantage au poteau. L’entraîneur m’a dit par texto y avoir cru bien sûr d'autant que c’est son cheval qui a le mieux terminé mais il n’était pas trop déçu, ravi d’avoir fait bonne figure dans ces journées de gala ou donc les tricolores n’ont rien gagné.

City Light s’il récupère bien sera au départ du Maurice De Gheest le 5 août à Deauville. En tout cas ses pensionnaires progressent et c’est tant mieux car c’est un entraîneur sympathique.

Jean Bernard Eyquem au repos forcé

Il est tombé vendredi dernier à La Teste et souffre notamment du dos. Il estime son indisponibilité à 2 à 3 semaines.

Des grosses cotes dans les 2 premiers Groupes 1

Surprises, surprises hélas avec des favoris défaillants à l’image des 2 trotteurs de Yohann Lebourgeois, un distancé et l’autre nettement battu. C’est étonnant à ce niveau de compétition à Vincennes. Donc Fighter Smart s’est imposé à 160/1 dans le prix Albert Viel pour les meilleurs 3 ans à l’attelé devant d’ailleurs deux autres outsiders. Il était piloté par Matthieu Mottier et est entraîné par Cyril Buhigne dont c’est évidemment le meilleur résultat.

Dans le Prix du Président les 2 chevaux en vue Equinoxe Jiel et Etonnant n’ont pu que terminer 4 et 5èmes derrière Elladora de Forgan montée par un super Nivard à 20/1. Elle est entraînée par Franck Leblanc toujours redoutable dans les grandes occasions.

Mauvaise journée pour Allaire et Lebourgeois

Avant le dernier Groupe 1 puisqu’ils n’ont fait l’arrivée d’aucunes de leurs courses alors qu’ils étaient favoris. La roue tourne pour eux qui ont connu un bel hiver.

Une Sérénade enfin

La jument souvent abonnée aux places s’est cette fois imposée du minimum aux dépens de Beau Gamin et JMB. Eric Raffin qui la connait par cœur l’a drivée avec confiance pour remporter un quinté ou Caprice du Lupin semblait parti pour la gagne lorsqu’il s’est mis au galop à l’entrée de la ligne d’arrivée. Bugsy Malone mal embarqué a été disqualifié à mi- parcours hélas . Le quinté était trouvable mais j’avais fait un autre choix.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.