Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses du 20 août 2019
Suivez RTL via RSS
Brève

Elitloppet : ce sera la dernière de Readly Express

2Commentaires

Publié le par

Voici les coulisses de Bernard Glass pour le jeudi 21 février 2019.

Zeturf veut pouvoir créer de nouveaux jeux

J’ai rencontré son président créateur, Emmanuel de Rohan-Chabot, qui m’a d’abord indiqué que son site représente en gros 20% des paris sur le net contre 75% pour le PMU. Il promeut des épreuves étrangères qui ne sont plus dans l’offre de son concurrent et reconnait maintenant que son second site dédié au sport, Zebet, lui rapporte plus que les courses hippiques.

Pour autant, il n’est pas fataliste et a des idées de jeux qu’il ne peut créer actuellement en raison de contraintes réglementaires. Il espère que cela se débloquera un jour car seules des nouveautés pourront amener une clientèle plus jeune, dit-il, avant de souhaiter, c’est son dada, que l’on puisse jouer un jour durant les épreuves, comme cela se fait sur le foot par exemple, afin de donner du peps à l’institution. Interview à écouter samedi 23 février sur RTL dans "On refait les courses" à 18h15.

JMB ne drivera pas en Suède

Il devrait courir avec Aubrion du Gers dans l’Elitloppet fin mai à Solvalla. La décision n’est pas définitive à 100% mais c’est dans les tuyaux et ce sera sans lui. Il l’a réaffirmé ces derniers jours. Comme beaucoup de drivers français, il garde de mauvais souvenirs des sanctions appliquées sur place et qui sont extensibles à la France. Jos Verbeeck sera sans doute appelé en renfort.

Elitloppet : ce sera la dernière de Readly Express

Son entraineur a indiqué que son champion arrêtera la compétition après l’Elitloppet. Il continuera sa carrière d’étalon à temps complet, au prix pour l’instant de 9.000 euros la saillie. Avant cela, il se produira encore deux fois en France, le 10 mars dans le Critérium de vitesse de la Cote d’Azur à Cagnes-sur-Mer et le 20 avril à Enghien dans le Prix de l’Atlantique. Je rappelle qu’il ne sera pas au départ du Grand Prix de Paris dimanche 24 février.

Vous avez raison

Concernant les rapports étonnants de la semaine dernière dans un quinté de plat à Cagnes-sur-Mer. Les officiels mettent bien en avant les enjeux des parieurs étrangers comme responsables des prises de dernière minute. Bon, d’habitude ils jouent plutôt les favoris, là ils avaient visiblement bien viser les outsiders. Tiens, les enjeux des quintés à Cagnes n’ont pas été bons, paraît-il. Surprise.

Les rêves d’Antoine Griezmann

Interrogé par France 3, le footballeur a aussi parlé de sa passion pour les courses. Il commence à avoir une bonne petite écurie et ses espoirs sont d’avoir un jour un partant dans le Prix de l'Arc de Triomphe et dans le Grand Prix d’Amérique. On le lui souhaite car cela fera de la bonne pub !

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.