Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Quinté + : les favoris du Grand Prix du Bourbonnais
Suivez RTL via RSS
Edito

Quand les rêves coûtent (très) cher…

5Commentaires

Publié le par

Samedi 11 mai, à Saint-Cloud, a eu lieu une « breeze up » (vente de 2 ans, montés) organisée par Arqana.

Le chiffre d’affaires a atteint 6.403.500 € (pour une moyenne de 66.772 € par poulain vendu), et 17 deux ans ont dépassé la barre des 100.000 €.

Les vedettes ont été les 3 produits de Sea The Stars (brillant vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe et de 5 autres Groupes I), les 3 premiers présentés, en Europe, dans une « breez up ». C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Salamargo, par Navajo  Moon (gagnante de 2 listed Races) qui a été le « top price » de cette vacation, acheté par l’entraîneur Marco Botti pour le compte du Cheikh Mohammed Al Maktoum. Après une « lutte » l’ayant opposé à Hugo Merry et à Nicolas de Watrigant, qui défendait les intérêts du Cheikh Joaan Al Thani, Marco Botti a pu repartir avec Salamargo, moyennant… 550.000 €.

Par l’intermédiaire de Jehan Bertran de Balanda, le propriétaire anglais Alan Potts s’est offert le deuxième rejeton de Sea The Stars pour 165.000 €.

Mais Nicolas de Watrigant n’est pas reparti « bredouille », achetant 7 deux ans, pour 760.000 €, dont l’un, un fils de Raven’s Pass (Breeder’s Cup Classic) pour 230.000 €.

On signalera encore une fille de  New Approach (père de l’invaincu Dawn Approach, tout récent lauréat des 2.000 Guinées) qui a fait débourser 175.000 € à Richard Brown (Blanford Bloodstock).

Des chiffres qui font rêver, bien sûr, mais l’on remarquera qu’à ce niveau, peu d’écuries françaises ont pu s’interposer.

Pour l’anecdote, on rappellera que Mazayyen, qui effectuait sa rentrée dans le quinté de ce mardi 14 mai à Chantilly, avait été payée, yearling, 170.000 € en 2010, avant d’être revendue, en décembre dernier… 24.000 €.

Mais c’est une bien meilleure affaire qu’a réalisée, samedi au cours de ces ventes Arqana, Roger Marley (Church Farm Stables). En octobre 2012, aux ventes de yearling, il avait acquis un mâle, par Green Tune, pour 24.000 €. Il l’a revendu… 155.000 !

C’est mieux qu’un Pick 5, non ?

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.