Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses
Suivez RTL via RSS
Edito

Dessine-moi la Chine...

6Commentaires

Publié le par

J’en parlais, il y a quelques mois dans ces colonnes, l’ouverture « probable » de la Chine aux paris hippiques attire évidemment toutes les convoitises, émanant du monde entier.

Les contours du « dessein » se précisent. En début de mois, le China  Horse Club et le Desert Star Hodings on annoncé conjointement le lancement du « China Equine Cultural Festival », et un grand rendez-vous aura lieu les 20 et 21 septembre prochains. La rencontre, et le futur événement, étaient initialement prévus à Tianjin, mais elle se déroulera finalement à Hohhot, en Mongolie Intérieure, « cœur traditionnel » du cheval en Chine continentale. En effet, un hippodrome « international » et un centre d’élevage vont être construits, dans la région, en association, même au niveau gestion, avec des partenaires étrangers.

Des partenaires étrangers que sont Coolmore (établi en Irlande et plus important centre d’élevage de la planète, fournisseur de champions légendaires), France Galop, et des entités d’Australie ou de Singapour, via de grands propriétaires, éleveurs et, évidemment, les Autorités Hippiques…

Des chevaux, gagnants d’épreuves principales, sont déjà sur place, et d’autres, fils ou filles de Galileo, Giants Causeway, Montjeu et autres Oasis Dream, vont être acheminés.

En dehors des festivités prévues durant ces deux jours (dîner de gala, réunissant des personnalités nationales et internationales et des membres du Gouvernement, vente aux enchères et symposium, dont Son Excellence le Professeur Joseph Deiss, ancien Président de l’Assemblée Générale des Nations Unis, sera le principal intervenant), une journée de courses est, évidemment, programmée.

Il faut savoir que, parallèlement, France Galop, associé à Desert Star Holdings, a organisé des stages, pour des étudiants chinois, chez Christiane Head-Maarek, Alain de Royer Dupré et Nicolas Clément, tandis que d’autres, déjà de retour dans leur pays, s’étaient rendus en Irlande.

Le China Horse Club, qui a encore investi sérieusement dans les ventes des yearlings Inglis Easter, en avril, a vu ses représentants triompher aux Etats-Unis et à Singapour, avec des sujets achetés, en France, chez Arqana.

Et le premier « China Equine Festival » est prévu, avec le soutien du Gouvernement de la Mongolie Intérieure et du Bureau des Sports de Hohhot, en 2014.

L’année du « cheval », en Chine…

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.