Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses
Suivez RTL via RSS
Edito

Mes "Hits Parade" à moi…

26Commentaires

Publié le par

Un moment que l’idée me trottait dans la tête, mais j’attendais l’occasion. Comme je n’étais, évidemment, pas à Châteaubriant (voir brève), et que je n’ai pu rencontrer aucun professionnel, je vous livre mon sentiment, qui n’engage, bien entendu, que moi, quant aux meilleurs jockeys, drivers, de chaque discipline, avec des petits commentaires qui me sont, également, propres. Je n’ai retenu que les talents exerçant en France.

TROT ATTELE

Jean-Michel Bazire (je n’invente rien) devant Franck Nivard. Un peu en retrait, Pierrot Vercruysse, qui n’a pas son pareil pour les « drives » au pied levé, puis, sur la même ligne, Eric Raffin (parfois un peu « chaud »), Jos Verbeeck, Matthieu Abrivard et Franck Ouvrie. Sébastien Ernaut est très adroit, aussi. Damien Bonne (« Dany Boon ») s’y met bien.

TROT MONTE

On tombe un peu sur les mêmes, avec Eric Raffin, Matthieu Abrivard, Franck Nivard, mais aussi le « brûlant » Yohann Lebourgeois (Lebourgeois « gentilhomme », comme le surnomme Christian Bigeon). Et, encore, Damien Bonne.

GALOP, PLAT

Olivier Peslier, la valeur sûre, et Christophe Soumillon, le « foufou », capable de gagner une course par son inspiration, comme… de la perdre. Maxime Guyon (« le Dieu des Courses l’a créé… », dixit Jean-Paul Gallorini), et l’inoxydable Gérald Mossé, puis Cristian Demuro, que l’on découvre et qui est d’une finesse extraordinaire. Ensuite, les Christophe Lemaire, Thierry Thulliez, Umberto Rispoli et Ioritz Mendizabal sont aussi de fines cravaches.

GALOP, OBSTACLE

Depuis le temps que je vous en parle, malgré son jeune âge (et maintenant que « les anciens » ont rangé leurs bottes), Vincent Cheminaud est au dessus du lot. Il sait tout faire. Kevin Nabet est très doué, et certains entraîneurs de renom s’en sont aperçus. 

Bertrand Lestrade, 25 ans aujourd’hui, a beaucoup d’avenir (encore l’école « Macaire »), Steven Colas était peut-être le plus doué, mais il a entendu le chant des sirènes, puis, bien sûr, Jonathan Plouganou et David Cottin. 

Derrière, la « meute », avec Anthony Lecordier, et d’autres, qui, eux, ne dureront pas longtemps… L’école des Bruno Jollivet, et autres Christophe Pieux (le jour où il fermera les yeux, les pilotes d’obstacle deviendront aveugles) a fait long feu. Voilà. Si ces avis peuvent vous aider un peu.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.