Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses
Suivez RTL via RSS
Edito

Le repos des "guerriers"

9Commentaires

Publié le par

En cet avant-dernière réunion du meeting d’hiver, ce jeudi 26 février à Vincennes, les « héros » auraient le droit de commencer à fatiguer… Mais il faut croire que ces vedettes de la cendrée savent trouver des ressources cachées – et en tout cas introuvables chez la pluàpart d’entre nous – puisque se sont encore distingués. Toutefois, je leur ai demandé s’il y avait des vacances en vue. Voici leurs réponses.

Franck Nivard, lauréat du quinté du jour avec Akido : « Le Comte de Montesson a bien fait de le racheter, à 220.000 €, aux ventes, où personne ne voulait plus enchérir… Tout le monde riait un peu sous cape, car 220.000 € pour un hongre, même fils de Love Yo_u et d’Isba, c’est beaucoup d’argent. Mais je crois qu’il ne va pas en rester là, lui qui a désormais glané 145.000 € en compétition. Je n’entraîne que celui-là, pour la casaque bleue claire à toque orange, mais je préfère n’en aviur qu’un comme lui, gentil, s’adaptant à tout, que deux ou trois difficiles à placer… S’il ne lui arrive rien, il devrait faire une belle carrière… Quant à moi, oui, je vais partir du 8 au 15 mars, à l’Ile Maurice. Avec ma femme, nous aimons beaucoup cet endroit. ». Quand je lui ai fait remarquer que c’était « un peu court », il m’a répondu, du tac au tac : « Les courses reprennent le 17, alors… »

Eric Raffin, qui, en enlevant le Prix Félicien Gauvreau (Groupe II, au monté, sur 2.700 mètres, pour des 3 ans), en selle sur Che Jenilou, préparé, évidemment, par son complice, Sébastien Guarato, a battu son propre record, établi l’an dernier : 17 victoires dans des courses de Groupe, durant le meeting, contre 16 en 2014 (ce qui a fait dire à Kamel Slimani, l’homme de confiance de Jean-Michel Bazire : « C’est son inspecteur des impôts, qui va être content… »), il m’a confié : « Le 12 mars, nous nous envolerons pour la Martinique… Pour 6 jours pleins… » Même remarque qu’à Franck Nivard : « Ce n’est pas beaucoup… ». Il m’a aussitôt rétorqué, avec un grand sourire : « Tu sais, on t’oublie vite, dans ce métier… »

Jean-Michel Bazire, deuxième du quinté avec son Alsonn de Guez, puis gagnant avec son Vinci de l’Abbaye (après la disqualification, méritée, après enquête, de Tripolia) et encore victorieux avec Argentina Dream pour Stéphane Bourlier, m’a précisé : « Il faut un peu de chance, parfois, car Tripolia l’avait bien fait… Mais, bon… Le meeting – et le mien a été très bon, grâce, surtout, à Franck Leblanc et son champion Up and Quick, même si mon écurie a bien tourné – se termine ce samedi 28 février. Dès le lendemain, dimanche, matin, je saute dans l’avion pour aller passer une semaine au Maroc. » C’est moins loin que pour ces deux « collègues », mais ce n’est pas un très long séjour. « C’est bien suffisant… Après, mes chevaux me manquent trop… »
On ne les changera jamais. Mais reposez vous bien, Messieurs…

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.