Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses
Suivez RTL via RSS
Edito

Dernier quinté estival à Deauville : l’exploit de Nicolas Caullery !

7Commentaires

Publié le par

J’ai attiré votre attention sur ce jeune entraîneur, il n’a que 35 ans et sa licence que depuis 2011, à plusieurs reprises. Nicolas Caullery fait partie de cette nouvelle génération de professionnels très adroits, sympathiques et ouverts à la presse. Au risque de se tromper (qui pourrait l’en blâmer ?), il donne toujours le fond de sa pensée, au sujet de ses chveaux, indique s’il leur voit une chance ou non, sans « langue de bois ».

Ce dimanche 30 août, jour de clôture de meeting de Deauville – Clairefontaine, il n’avait des représentants que dans une seule épreuve : le quinté du jour. Mais il en alignait 5 ! L’occasion rêvée d’en faire « l’Homme du Jour », dans la « matinale » de Bernard Poirette, sur RTL, et d’insister sur sa remarquable réussite.
 
Pour être franc, je leur accordais du crédit à tous, mais un peu moins à Admire Fuji, sévèrement pénalisé pour son récent succès. « L’erreur fatale », comme je craignais et l’écrivais.

Toujours est-il que son Mister Smart a résisté de justesse à son Special Request (qui portait tout de même 63 kilos, devant Admire Fuji, troisième, alors que son Stranger In Paris concluait cinquième. Le tiercé à lui tout seul… et presque le quarté !

Nicolas Caullery est un « chti » (ce qui va en réjouir quelques-uns, sur ce site !). Il est né et a grandi à Fourmies, où son père tenait un bar PMU… Les courses, il a tout de suite aimé. A tel point que lorsque ses parents ont « émigré » à Lille, il est entré à l’Ecole de Courses Hippiques de… Trot, car l’établissement était plus proche, avec pour ambition de devenir jockey. Malheureusement, comme souvent pour les « mômes » qui ressemblent à des plumes à 14 ans, il a trop grandi et forci pour pouvoir continuer à caresser son rêve.

« Mais il n’était pas question d’abandonner les chevaux… »

Il change son fusil d’épaule et entre au service de l’entraîneur de galop David Smaga (qui, lui-même, avait été formé par le Génial, et regretté, Maurice Zilber) chez qui il restera 6 ans… Il continue sa formation au Japon, dans les exceptionnelles structures de M. Yoshida, avant de revenir en France, comme assistant de Valérie Dissaux, puis de Patrice Chatelain… Il décide ensuite de voler de ses propres ailes, obtient son précieux « sésame » et démarre sa nouvelle carrière avec… 5 éléments de petit niveau.

Mais le jeune homme, installé à Chantilly, s’est fait une spécialité d’acheter des chevaux « à réclamer » et d’en faire de bons sujets de handicaps, de gros handicaps, voire encore mieux (Zack Hope, Special Request, etc…).

Cette année, en 199 participations à des courses « premium », il a sellé 25 gagnants, sans compter l’extraordinaire pourcentage de réussite de sa compagne (et mère de leur petit Charles), Marine Henry : 12 succès pour 47 partants… Un joli travail « d’équipe ».
Je ne peux que les féliciter, et me féliciter… que la volonté et le talent soient toujours récompensés !

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.