Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses
Suivez RTL via RSS
Edito

Prix du Président de la République : la plus belle d'Alain de Chitray

5Commentaires

Publié le par

À 26 ans, ce jockey maintenant freelance a donc remporté dimanche 17 avril à Auteuil le Prix du Président de la République avec Kelthomas, trois semaines après avoir enlevé un autre quinté dans la course préparatoire (le Prix Lutteur III) avec le même sauteur. Je l'avais interrogé quelques jours avant la course et il était d'ailleurs confiant malgré la pénalité au poids, ce qui prouve qu'il n'est pas seulement un bon cavalier mais aussi un bon juge, et il est maintenant largement en tête de la Casaq Ligue pour l'obstacle, loin devant David Cottin et Dylan Ubeda. Plus encore, il est bien parti pour pulvériser son palmarès de 2015 qui est de 35 succès. Il en a déjà 31 depuis le début de l'année !

Fils d'un agent forestier de Mayenne et d'une mère secrétaire, rien ne le prédisposait à devenir jockey sauf que ses parents, à leurs temps perdus, élevaient des trotteurs. Alain de Chitray a donc côtoyé les chevaux assez vite et sa vocation a suivi, puisqu'à 15 ans seulement il est arrivé au Moulin à Vent de Gouvieux pour y apprendre le métier. Apprenti chez Henri-Alex Pantall, il s'est retrouvé par la suite chez Jehan Bertran de Balanda, où il a acquis le virus de l'obstacle. Sa première victoire a eu lieu en novembre 2010, et par la suite il a gravi les échelons à son rythme, passant d'une écurie à l'autre puisque je me rappelle l'avoir vu monter assez souvent pour Guy Cherel ou encore Laetitia Mortier.

À la fin de l'année dernière, il s'est blessé et c'est pour cela que son compteur s'est arrêté. Mais la roue tourne heureusement et il est aujourd'hui de plus en plus demandé mais toujours aussi disponible pour les journalistes, ce qui est bien. Nul doute qu'il va en remporter encore de belles en 2016, mais ce ne sera pas avec Kelthomas ce printemps. Jean-Marc Baudrelle, l’entraîneur du cheval, a en effet décidé de l'arrêter pour le moment et il ne sera donc pas au départ du Grand Steeple avec son fidèle jockey, à qui on souhaite de trouver tout de même une belle monte pour ce grand jour.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.