Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses du 17/08/2019
Suivez RTL via RSS
Edito

Questions autour du transfert d'Enghien à Compiègne

6Commentaires

Publié le par

Un récent Conseil d'Administration du Galop a donc entériné le transfert l'an prochain des courses d'obstacles d'Enghien à Compiègne. On avait parlé un moment de Maisons-Laffitte, mais les inquiétudes sur la piste près de la Seine ont fait pencher pour le champ de courses de l'Oise.

Au passage, la communication sur ce Conseil a encore été sélective, au profit de trois médias. Bon, qu'on ne nous parle plus de mieux faire connaître les courses au grand public quand on néglige la 1ère radio de France, ce qui n'est pas le cas au Trot heureusement.

Enghien va continuer au Trot et le programme de 2017 étant établi, rien ne va changer mais il y aura peut-être plus de courses en 2018.
 
La raison de ce changement vient du fait que le Galop paye un loyer au Trot, propriétaire d'Enghien, et que cela va lui générer des économies nécessaires dans ces temps difficiles. Ce sera peut-être le cas, mais je me pose des questions.

Quelle sera la fréquentation sur l'hippodrome, en sachant que des vocations de propriétaires viennent d'une présence sur le champ (propos de Gilles Delloye, le directeur général du Galop) ? Compiègne est à 90 km de Paris (1h15 de trajet en voiture, sans compter les embouteillages).

Qui ira courir sur le champ régulièrement ? Le temps de trajet double de Maisons-Laffitte (1h30 au lieu de 45 minutes pour Enghien) et il est plus long de 70 km depuis Royan, où se trouvent les écuries importantes de l'obstacle : Il y a 600 km, soit 6h de route. Nul doute que les entraîneurs y réfléchiront à deux fois avant de se déplacer s'ils n'ont pas de chances, et donc des risques de partants en moins, sauf ceux de Chantilly, les seuls qui y gagnent.

Enfin, il y a des indemnités kilométriques, certes plafonnées, mais qui seront plus importantes vu le trajet. Et donc un peu moins d'argent de coté. Quant aux journalistes, cela va rajouter évidemment de la fatigue pour ces trajets.

Bref, je suis très dubitatif sur ce changement, sans compter que la piste de Compiègne est moins coulante que celle d'Enghien, qui profitait aux chevaux allants.

Et vous ?

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.