Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses du 06 octobre 2019
Suivez RTL via RSS
Edito

21 novembre 2016 : fin des courses d'obstacles d'Enghien

3Commentaires

Publié le par

C'est une triste journée en effet puisque c'est la dernière pour les épreuves d'obstacles dans ce qui était depuis bien longtemps le 2ème hippodrome de la région parisienne pour cette spécialité. La décision de clôture avait été annoncée en juillet dernier dans le cadre de mesures d'économies liées à la chute des recettes et aux travaux du nouveau Longchamp.

Quelques entraîneurs avaient protesté, une pétition été crée mais rien n'y a fait et les quelques 18 réunions de steeple et de haies vont désormais avoir lieu en majorité dans l'Oise, sur l'hippodrome de Compiègne, où les travaux ont déjà commencé pour l'an prochain.

C'est en 1879 qu'Enghien a été créé, et donc 137 ans plus tard on ne va plus y venir qu'au trot, qui est le propriétaire des lieux et à qui le galop payait une redevance pour y courir. Le programme sera le même l'an prochain mais il est prévu plus d'épreuves en 2018, ne serait-ce que pour assurer l'emploi de la douzaine de salariés qui s'occupent du champ de courses.

Personnellement et professionnellement, je regrette cette décision. D'une part pour des raisons de transport, Compiègne étant à plus d'une heure de Paris quand cela roule. Et aussi pour les habitudes d’entraîneurs sur le lieu que l'on connaissait. 

Bon, on notera que la dernière bonne performance a été réalisée par la Peltier Miss de Champdoux, lauréate du Prix Léopold d'Orsetti, la Grande Course de Haies d'Enghien, après avoir remporté le Grand Steeple. Seul Northerntown, le Sécly, avait réussi cet exploit la même année. Dommage !

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.