Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
On refait les courses du 21 juillet 2018
Edito

Les beaux challenges du Prix d'Amérique

2Commentaires

Publié le par

Il y en a plusieurs cette année tous plus intéressants les uns que les autres ..
 
Bold Eagle - Quand je vois courir mes autres chevaux je m'amuse, quand c'est lui j'ai peur dit Pierre Pilarski son propriétaire ! Le crack a l'occasion de remporter son second Prix d'Amérique et pourquoi pas de battre le record de la course qu'il a établi en 1'11 et 4 l'an passé. C'est le grand favori qui devra éviter les embûches du peloton et confirmer sans problème sa suprématie. Ce faisant il rejoindra son père Ready Cash deux fois victorieux de la course et il pourrait permettre à Franck Nivard de remporter à 37 ans son 5e Prix d'Amérique. Le record est toujours de huit avec Jean-René Gougeon.
 
Timoko - Un exploit. C'est sa 6e participation à une course qu'il n'a jamais remporté mais dont il s'est placé second, 3e et 5e.Ce sera la dernière aussi puisqu'il a déjà dix ans mais il a encore les jambes. C'est un combattant qui ne s'avoue jamais vaincu et il va donner le maximum avec Björn Goop qui lui aussi n'a jamais remporté la course.
 
Matthieu Abrivard - Il peut espérer réaliser le doublé Cornulier/Amérique qui n'a plus été fait depuis 1972 et Jean Mary. Il est associé à Lionel, l'un des rares champions à avoir battu Bold . C'était il y a un peu moins d'un an en étant déferré comme ce dimanche des quatre pieds ce qui lui arrive rarement. Il est en forme et il est présenté comme la plus grande opposition au Crack.
 
Daniel Reden - Le jeune entraîneur suédois présente quatre chevaux dans la course qui tous peuvent participer à l'arrivée. Ce sont Lionel, Propulsion, Call Me Keeper et Wild Honey. À 37 ans c'est un exploit et ses chevaux se sont tous qualifiés dans les préparatoires. Deux ou trois à l'arrivée et il nous fera un sacré numéro !
 
JMB - Il a déjà trois Prix d'Amérique à son actif et il s'occupe depuis plusieurs semaines de mettre sa Belina Josselyn, pas toujours évidente, en mode commando pour la course. Il a failli y arriver dans le Cornulier avec Tornade du Digeon donc on doit se méfier du Zidane du Trot aussi redoutable driver qu’entraîneur.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.