Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les favoris de Bernard Glass
Edito

Il y a urgence à se renouveller

10Commentaires

Publié le par

L'écart se creuse en effet entre les chiffres d'affaires de la Française des Jeux et du PMU. Il est maintenant de 5 milliards d'euros, puisque la Française des Jeux affiche 14 milliards en 2016 contre 9 pour les courses. Il n'y a pas si longtemps, les deux étaient bottes à bottes.

Stéphane Pallez, le PDG de la FDJ, a présenté ses résultats jeudi 30 mars, avant son homologue du PMU, Xavier Hürstel, qui doit le faire le 20 avril prochain. Son bénéfice net a été l'an passé de 176 millions d'euros et il a augmenté de 10% en un an grâce à une politique agressive sur les tickets de grattage et à l'embellie des paris sportifs, portés par l'Euro de football en juin dernier.

Elle a enfoncé le clou, si je puis dire, en annonçant d'une part que la contribution de son entreprise au produit intérieur brut de la France est de 0,2%, et que grâce à la FDJ ce sont 50.000 emplois qui ont été crées ou pérennisés, notamment dans les lieux de prises de paris, où elle accorde une commission de 5% contre 2% pour le PMU.

Ce faisant, elle a répondu aux manifestants de mercredi 29 mars et aux pancartes précisant que la filière équine fait vivre, elle, 180.000 personnes. On voit que la dynamique est de son côté et que le produit courses a du mal, malgré les bonnes volontés, à décoller à nouveau. D'où l'urgence de trouver des relais, des techniques et des nouveaux paris pour stopper la chute.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.