Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les favoris de Bernard Glass
Edito

Le Galop à l'heure des économies

2Commentaires

Publié le par

Elles vont faire grincer des dents dans les mois à venir. C'est Jour de Galop, le quotidien du galop sur le net de Mayeul Caire, qui reproduit les propos d'Édouard de Rothschild lors du dernier comité de lundi 26 juin. En attendant des aides de l'État en matière fiscale, aides qui ne sont certainement pas la priorité du nouveau gouvernement, il a ciblé des économies à réaliser dans de nombreux domaines.

La communication et le marketing

Le budget prévoit une baisse d'un million d'euros, notamment sur les frais de réception. Il n'y aura pas cette année le traditionnel dîner de l'Arc de Triopmhe la veille de la course.

La masse salariale allégée

Il est prévu, hélas, de réduire le nombre de vacataires lors des réunions de courses pour une économie de 500.000 euros ; un nouveau calendrier de travail pour optimiser la maintenance (cet objectif était à l'origine de la première grève de l'année à Auteuil) ; et aussi de repenser la transformation informatique pour réduire les effectifs du siège du Galop.

Mutualisation des services avec le Trot et le PMU

Notamment en faisant des économies sur Équidia. Il est envisagé qu'Équidia Life ne coûte plus rien en 2018 aux sociétés mères, et de demander au PMU encore une baisse de ses charges.

Moins d'argent pour l'équitation

En revenant sur les 0,2% prélevés sur les enjeux en faveur des clubs hippiques.

Moins d'argent pour les Sociétés de province

L'objectif est de dégager des marges de manœuvre, tout en garantissant le bon fonctionnement des épreuves.

En s'attaquant aux encouragements des courses

Les primes, les allocations, les frais de transports : Édouard de Rothschild aimerait une baisse de 10% et il espère une collaboration de toutes les parties prenantes. Pour atténuer la douloureuse, il a laissé entendre qu'un tel plan d'économies est assorti d'une clause de retour à une meilleure fortune si le vent vient à tourner sur les enjeux.

Bon, à suivre...

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.