Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Quinté + : la dernière minute du Prix des Equidays
Edito

Galop : quelques chiffres intéressants

7Commentaires

Publié le par

On les doit au très informé quotidien sur le web Jour de Galop, qui est revenu hier sur les mesures envisagées par les dirigeants du plat et d'obstacles pour un retour à l'équilibre de ses comptes. Toutes ces décisions visent à économiser 25 millions d'euros en 2018.

Tout d'abord, on y apprend que depuis cinq ans les recettes venant du PMU, du fait d'une baisse des enjeux, n'ont fait que diminuer alors que les charges de fonctionnement de France Galop ont, elles, augmentées. Comme les enjeux sont aléatoires, l'objectif est de réduire au plus vite les charges dans un contexte particulier : en cinq ans également, les turfistes sont passés, semble-t-il, de 8,5 à 5,5 millions de joueurs, y compris les occasionnels. Visiblement, les jeunes sont plus attirés par les paris sportifs que par les courses.

Les décisions :

Ce sont les épreuves PMH, que l'on joue sur l'hippodrome mais pas au PMU, qui vont être les grandes perdantes. Au galop et en obstacles, on va les réduire de 3,6 millions d'euros au profit des épreuves Premium, que l'on joue partout et qui ramènent plus d'argent évidemment. Mais cela ne va pas faire plaisir aux dirigeants locaux, qui sont tous bénévoles.
Ensuite, il y a aura des baisses partout, au niveau des allocations, dans les frais de transports et pour les primes propriétaires et à l'élevage, ce qui va avoir sans doute un impact. 

Seules bonnes nouvelles, des sommes distribuées initialement par les courses à l'équitation vont revenir sur le terrain hippique, et les 6èmes des handicaps auront désormais un peu d'argent puisque seuls les 5èmes, à de rares exceptions, étaient payés jusqu'à présent.

À voir, donc, si ces mesures nécessaires - il n'a pas été question de l'emploi dans la réunion d'hier - permettront  de traverser cette mauvaise passe et ne feront pas peur aux futurs propriétaires pour éviter, comme ce vendredi 13 octobre, de n'avoir que trois partants dans une course principale à Maisons-Laffitte dont deux Britanniques.

Dernière minute : le Trot annonce des économies, mais...

Après une réunion tardive vendredi soir, le Trot a à son tour pris des aménagements pour faire des économies de structure l'an prochain. Il a été décidé une diminution du budget marketing et communication (dommage), une réduction des charges sur les hippodromes principaux et sur le centre d'entrainement de Grosbois, et enfin une baisse des actions à l'International.

Les dirigeants de Vincennes espèrent que ce sera suffisant pour revenir à l'équilibre en 2019, et ils confirment leur volonté de ne toucher aux allocations qu'en dernier ressort contrairement, donc, au galop.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.