Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
La dernière minute du 19 juin 2019
Suivez RTL via RSS
Edito

Turbulences sur les quintés : les explications

18Commentaires

Publié le par

Le jeu phare des courses finit mal une année 2017 chaotique. Pour la 4ème fois, les paris ont dû être remboursés pour des intempéries lundi 11 décembre à Cagnes, après des mouvements de grève, et c'est donc un manque à gagner supplémentaire pour l'institution et pour ce pari qui pique du nez ces derniers temps, malgré de belles épreuves de trot. En effet, aussi bien dans le GNT que dans le Grand Prix du Bourbonnais, les enjeux ont été moindres que l'an passé à la même époque.

On peut émettre des explications techniques et indépendantes. Le choix des courses, nonobstant les deux épreuves citées, n'est pas toujours excitant, comme l'épreuve de ce mardi 12 décembre à Cabourg, ou certains handicaps de plat comme la listed dernièrement à Toulouse avec des concurrents méconnus. Et puis, surtout, les arrivées sont décevantes avec des outsiders venus de nulle part et des favoris aux abonnés absents. Les plus passionnés des turfistes tirent la langue car l'argent manque pour réinvestir, et les néophytes ne viennent pas.

Par ailleurs, la période des fêtes avec les magasins ouverts, les mauvaises conditions climatiques ou encore la bonne santé des paris sportifs jouent contre les courses dont les dirigeants, même s'il y a du mieux en valeur absolue par rapport à 2016, ont deux choix devant eux : soit faire le dos rond en attendant que cela passe et en augmentant le nombre d'épreuves (et le fait est qu'il y en a de plus en plus), soit trouver très vite une parade pour relancer le quinté ou créer un nouveau pari populaire. Attention danger.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.