Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
La dernière minute du Prix de Saint-Pierre-la-Cour du 23 février 2018
Edito

Un Grand prix d'Amérique à déguster

4Commentaires

Publié le par

Un prix à déguster parce qu’il est indécis et pour la victoire et pour les places du quinté avec des champions qui se tiennent de très près et qu’il n’y a plus cette année un dominateur absolu.

Il y a donc un beau match franco-suédois et un super challenge pour ses admirateurs : Bold Eagle va-t-il remporter l’épreuve pour la 3e fois de suite et y rejoindre dans l’histoire du turf quatre trotteurs seulement qui, comme lui, peut-être y sont arrivés : Uranie, Roquépine, Bellino 2 et Ourasi, ce dernier étant monté jusqu’à 4 ?

Tout le monde le souhaite, sauf les entourages de ses principaux adversaires évidemment.
Le pour, c’est qu’il a quand même terminé trois fois second de ses préparatoires et pas loin à chaque fois. Même s’il n’a pas gagné, il n’est pas à la rue non plus. Et puis son entourage, après avoir fait un essai dans le Belgique, va revenir à sa configuration gagnante en le laissant déferré des postérieurs seulement. 

Enfin, en sa faveur, la Vista de Franck Nivard jamais plus fort que dans les grandes occasions. Le contre, c’est l’impression que le crack a pris cher en Suède à l’Elitloppet et qu’il faut maintenant l’économiser et ne venir qu’en une fois, si possible à 300, 400 m de l’arrivée pour qu’il place sa pointe de vitesse dévastatrice. Il faut donc pour cela le bon parcours et avec 18 partants également de la chance.

Cinq adversaires de taille

5 adversaires sont a priori capables de le devancer :

Propulsion, qui, je l’avoue, m’a plu dans les préparatoires où ce Suédois est apparu plus aguerri que l’an passé.

Readly Express qui a des moyens certains mais qui peut être mis dans le rouge dans la montée.

Bird Parker vainqueur de deux des quatre préparatoires et qui prend maintenant de meilleurs départs. C’était autrefois son point faible.

Belina Josselyn qui n’a rien montré en raison de mauvais parcours ces derniers temps mais qui va s’élancer avec la confiance de JMB et ça, c’est un plus.

Enfin Valko Jenilat qui avec un parcours heureux peut garder un nez au passage du poteau avec Raffin.
 
Pour le jeu, le suspense et les challenges , cette 97e cuvée s’annonce palpitante .
Réponse vers 16h10...

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.