Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Les courses du 03 novembre 2019
Suivez RTL via RSS
Edito

Les dirigeants hippiques entre économies et reconquêtes

3Commentaires

Publié le par

Il y a urgence ont martelé Édouard de Rothschild et Cyril Linette, le Président du Galop et le nouveau directeur Général du PMU. Ils faisaient référence aux chiffres attendus d’ici à la fin de l’année, à savoir moins 3,3 % en gros de chiffre d’affaires au Pari Mutuel et donc moins d’argent pour la filière : De 793 millions d’euros pour organiser les courses des 2 sociétés en 2017, cela devrait tomber à 780 en 2018, voir 750 millions en 2019.

Comme il n’est pas question de diminuer les allocations, l’heure est aux économies avec 2 discours qui se rejoignent. Le désir d’Édouard de Rothschild est d’obtenir de l’État un soutien financier et fiscal dans ces temps difficiles y compris pour les Pouvoirs Publics. Pour cela les Courses doivent donner des assurances et il préconise donc, le plus vite possible, de regrouper dans des pôles communs les fonctions administratives, de communication voir de marketing du PMU, du trot et du galop qui ont chacunes leurs salariés spécialisés. Ce qui générera évidemment des économies mais risque d’entrainer des départs pas forcément bienvenus pour les employés .
 

Cyril Linette veut faire dans un premier temps des économies de fonctionnement : 30 millions d’ici à la fin de l’année au PMU sur un budget de 400 millions. Mais il évoque également la reconquête en prenant le contre-pied de ses prédécesseurs. Il dit ne pas comprendre l’intérêt du Marketing Commun des courses cher à Samuel Loiseau (parti depuis). Donc cela devrait s’arrêter. C’était la mise en scène médiatique des principales épreuves de l’année, les Epiq E Séries. Sur les paris sportifs et le poker à maintenir ou pas,  il dit n’avoir pas encore pris de décision mais laisse entendre qu’un accord avec un autre opérateur pour diviser les risques serait le bienvenu.

Refonte du quinté

Enfin, concernant la refonte du quinté, le projet prévu pour le mois de novembre (encore secret) ne lui convient pas et il en prévoit un autre pour le début de l’année. Il veut en effet remettre l’expertise au cœur des courses pour que les parieurs retrouvent le plaisir du jeu et l’espérance du gain.
En cela il vise donc 2 grandes catégories : les joueurs assidus qu’il veut chouchouter pour ne pas les perdre et les autres qu’il veut convaincre de parier. Pour les premiers, il souhaite donc réduire le nombre de courses et notamment les épreuves étrangères dans des lieux exotiques qui avaient été choisies pour occuper des créneaux horaires, peut être simplifier la gamme de paris trop riche, et réduire la part de hasard.
Pour les seconds , il veut occuper une chaine de télé le week-end pour leur proposer une émission attrayante et didactique et trouver de nouveaux messages publicitaires pour renouveler le nombre de joueurs. Ces 2 décisions devraient se concrétiser assez vite en actes. Reste à en connaître les résultats car finalement c’est sur eux que seront jugés ces nouvelles orientations.

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.