Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Quinté + : les favoris du 22 mars 2019
Tout savoir sur l'hippisme

Cheval célèbre : Eclipse

+Réagir

Publié le

Une course de chevaux

Eclipse (1764-1789)

Magnifique alezan de taille moyenne mais d'une densité musculaire extraordinaire, ce cheval avait dès sa naissance quelque chose de mauvais dans l'oeil. Il avait aussi la particularité d'avoir une balzane chaussée haut au postérieur droit.
Cette monture mythique est considérée comme une légende entre tous.

Ainsi, S.-F. Touchstone rappelle que "jamais il ne fut battu, jamais même il n'eut besoin de s'étendre et l'éperon lui a toujours été aussi inconnu que la cravache. (…) la supériorité écrasante qu'il a montrée sur tous les chevaux de son époque dénote une qualité exceptionnelle, que l'excellence de ses produits n'a fait que confirmer. (…)  Son nom qu'on retrouve dans toutes les ascendances de nos pur-sang actuels, est donc, à juste titre, aujourd'hui encore, la personnification la plus complète du turf à son origine."
Si ce cheval est aujourd'hui mythique, c'est aussi et surtout pour son histoire.

Tout jeune, ce prodige n'était pourtant pas destiné à devenir une légende. Avec son caractère difficile, il est à deux ans proposé à la vente après avoir perdu son propriétaire. L'acquéreur, William Wildman, l'achète pour la modique somme de 75 guinées. Un bon investissement quand on connait la fin de l'histoire.

A trois, Eclipse est toujours aussi difficile à monter et à entraîner, si bien qui son propriétaire fait appel au plus réputé des dresseurs de chevaux, James Sullivan. Mais cet homme, alors directeur des écuries du capitaine Denis O'Kelly, impose à Wildman de céder pour moitié ce cheval à son employeur.

C'est alors que tout s'excellera. A cinq ans, Eclipse pouvait enfin être aligné au début d'une course après avoir complètement accepté la main de son cavalier du nom de Wihiting. La première année, et dès sa première course, la légende est en marche avec 12 victoires d'une facilité déconcertante.

Jusqu'en 1971, jamais personne ne put contester les victoires à Eclipse. Et c'est le 4 octobre de cette même année que ce cheval prendra sa retraite après avoir reçu de nombreuses menaces de mort et avoir suscité de vives tensions tant son hégémonie était impressionnante.

Mais pendant sa retraite, ce cheval ne va pas être pour autant au repos. Son propriétaire, le Capitaine O'Kelly, va lui faire faire de nombreuses saillies dans le but de fabriquer d'autres légendes. Un chiffre a circulé faisant état de 344 prix remportés pour 23 millions de livres cumulés (27 millions €) par ses descendants durant 23 ans. 

Ce crack tomba malade à l'âge de 25 ans et mourut de coliques néphrétiques dans la résidence du Capitaine O'Kelly à Cannon. Il eut droit à des funérailles splendides à la hauteur de son invincibilité. La légende raconte que Sullivan avait réussi à dompter le cheval en utilisant une méthode venue des Peaux-Rouges. Elle consiste à masquer complètement l'animal avec ses mains tout en lui soufflant dans les naseaux avant d'inspirer l'air inhalé.   

Découvrez aussi : Histoire des courses : les temps modernes, Histoire des courses : La Révolution Française,Histoire des courses : Le règne de Bonaparte, Histoire des courses : Le règne de Louis-Philippe

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.