Contact Aimez RTL sur facebook Suivez RTL sur twitter Suivez RTL sur Google+ Suivez RTL via RSS Se connecter / S'inscrire
On Refait les Courses
Quinté + : la dernière minute du Prix des Épinettes
Tout savoir sur l'hippisme

Histoire des courses : La Révolution Française

+Réagir

Publié le

L'hippodrome de Vincennes en janvier 2011

La Révolution Française va sonner le retour des courses hippiques mais sous un nouveau jour. Les courses étant alors considérées comme un plaisir de riche et d'aristocrates, elles sont vite destinées à disparaitre ou du moins sous cette forme. Ainsi, le 29 janvier 1790, l'Assemblée Nationale constituante déclare aboli le régime prohibitif des haras. Il faudra attendre le Directoire – cinq membres nommés par le Corps législatif qui siégeront au Palais du Luxembourg de 1795 à 1799 – pour voir renaître les courses hippiques. Celles-ci ont alors vocation républicaine et, à l'instar des jeux organisés à l'occasion des quelque sept fêtes nationales que célèbre le pays chaque année, elles sont censées entretenir "la fraternité entre les citoyens, les attacher à la Constitution, à la patrie et aux lois."

C'est officiellement le 26 juillet 1796 qu'on assiste au grand retour des courses de chevaux au Champ de Mars ; un bien piètre hippodrome cependant, à en croire Henry Lee :

"Le Champ de Mars, construit en 1770 pour les exercices des élèves de l'École Militaire, offrait un sol aride, dur et nu, qui se transformait en marécage par les temps de pluie et où pataugeaient à l'envi piétons et chevaux."

Malgré cela, des courses de chars sont mis au programme des réjouissances. Le gagnant remporte alors des titres honorifiques tels qu'un cheval avec son équipage au vainqueur ou une paire de pistolets au second. Il n'existe plus de prix versés en numéraire.

En savoir plus sur l'histoire des courses : Histoire des courses : les temps modernes, Histoire des courses : Le règne de Bonaparte, Histoire des courses : Le règne de Louis-Philippe

Ajouter un commentaire

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable pour l'ensemble des sites RTL.

Dans un souci de respect de cet espace de parole, nous vous invitons également à consulter notre charte de bonne conduite.